Site Overlay

résidence en béton linéaire par les architectes govaert & vanhoutte se fond dans la forêt belge

située à l’orée d’une forêt belge, la «residence FSD» des architectes govaert & vanhoutte est une habitation linéaire en béton encastrée dans son terrain incliné. la pente raide perpendiculaire au maison fait apparaître le projet comme un volume à un niveau de la rue vers le nord-est, alors que deux couches pleines s’ouvrent vers le paysage ouvert au sud-ouest. de généreuses terrasses forment l’espace extérieur du bâtiment, tandis qu’une piscine sur la plus grande terrasse inférieure s’étend vers l’avant dans la forêt afin de recevoir plus de lumière du soleil.toutes les images © tim van de velde

Les architectes de govaert & vanhoutte a caché la résidence derrière une masse fermée, plaquée dans le béton de planche-texturé du côté de la rue. dans le même temps, la façade entièrement vitrée face au paysage inférieur sud-ouest permet à l’intérieur de s’ouvrir vers le milieu naturel. l’entrée principale et un petit espace voiture sont situés sur le point le plus élevé du terrain au niveau de la rue, tandis qu’un chemin secondaire, qui passe devant une façade en bois sous la masse de béton, se termine dans les garages du bâtiment.résidence en béton linéaire par les architectes govaert & vanhoutte se fond dans la forêt belge

avec de superbes vues sur le paysage, le niveau supérieur renferme toutes les fonctions de la journée telles que la cuisine et la salle à manger, le salon et le bureau privé. De plus, la chambre principale, le dressing et la salle de bain sont situés du côté est de ce niveau, avec un petit patio qui inonde la salle de bain principale de lumière naturelle. un large escalier central conduit les résidents au niveau inférieur, qui abrite toutes les fonctions de nuit, un garage et divers rangements.résidence en béton linéaire par les architectes govaert & vanhoutte se fond dans la forêt belge

les deux niveaux de la maison sont agrémentés de grandes terrasses surmontées de verrières en béton qui abritent toutes les chambres pour un cadre plus intime tout en bloquant le soleil. la piscine glisse de dessous la terrasse de l’étage supérieur, s’avançant dans la forêt pour atteindre plus de soleil. la piscine a été partiellement réduite en profondeur, permettant à un vieil arbre de rester là où il se trouve et de garder la nature environnante intacte.

«  une définition forte de l’espace extérieur faisant partie de l’architecture crée une frontière claire entre la forêt et le bâtiment,  » note les architectes govaert & vanhoutte. «la forêt reste comme un été, touchant la maison.

résidence en béton linéaire par les architectes govaert & vanhoutte se fond dans la forêt belge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *